Suivi technique de forêts gérées en "futaie irrégulière"

Suivi technique de forêts gérées en "futaie irrégulière"

Titre du projet : Suivi technique de forêts gérées en "futaie irrégulière"

Maître d'ouvrage : Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Rayonnement géographique : PNR des Monts d'Ardèche

Description du projet : 

Les forêts très variées du Parc couvrent 60 % du territoire. Le guide simplifié des stations forestières éditée en 2010 identifie 19 unités stationnelles. Pour chacune, des recommandations de gestion ont été définies conjointement avec les acteurs forestiers du territoire. Les recommandations de gestion et d’exploitation s’inspirent des principes développés par l’association Prosilva, groupement de gestionnaires forestiers désireux d’allier qualité des écosystèmes et des produits forestiers. La charte du Parc 2014- 2029 reprend cette approche et mentionne, dans sa mesure 6.2 "Soutenir une gestion durable de la forêt" plusieurs objectifs :

- promouvoir la multifonctionnalités des forêts,

- améliorer la qualité des peuplements et des produits,

- prendre en compte la biodiversité extraordinaire et fonctionnelle.

 

Depuis 2008, le Parc a constitué un réseau de 6 forêts "témoins", démonstratives de cette gestion alliant production et préservation. Une attention particulière a été porté à la représentativité des peuplements forestiers du territoire : un en forêt domaniale de montagne, un en forêt communale à la maison du Parc et 4 en forêts privées.

3 dispositifs devaient être mesurés après 10 ans de suivi, soit un total de 30 placettes sur les communes de Borne, de Jaujac et de Saint André Lachamp.

Ces mesures se sont déroulées entre février et avril 2021. Les 3 rapports d’’études ont été rendus à l’été 2021 et permettent de mettre en évidence :

  • Une amélioration de la qualité des peuplements,

  • Une amélioration des notes écologiques,

  • Dans un cas l’insuffisance des prélèvements passé, d’où une capitalisation excessive.

 

Outre ces résultats spécifiques, l’ensemble du dispositif démontre la pertinence de la gestion en futaie irrégulière dans l’ensemble des contextes stationnels et sylvicoles.

Ce modèle s’avère particulièrement pertinent dans le contexte actuel du changement climatique. Minimisant les investissements, et donc les risques, la diversité du peuplement constitue la meilleure garantie de résilience en cas de perturbation (attaque sanitaire, phénomène météorologique…)

Coût total et montants FEADER :

2022 : 12 000€ (dont 9000 € de FEADER et 3 000€ de la Région ARA)

Tous les détails sur :

https://www.parc-monts-ardeche.fr/les-actions-du-parc/foret-bois/