Reconquête de la châtaigneraie traditionnelle

Reconquête de la châtaigneraie traditionnelle

Chambre d'agriculture de l'Ardèche - PNR des Monts d’Ardèche - Comité interprofessionnel de la châtaigne ardéchoise (CICA)

Titre du projet : Reconquête et réhabilitation de la châtaigneraie traditionnelle (fruit et bois)

Maîtres d'ouvrage : Chambre d’agriculture de l’Ardèche, PNR des Monts d’Ardèche, Comité interprofessionnel de la châtaigne ardéchoise (CICA)

L’Ardèche est le premier territoire français de production de châtaignes avec 5 000 tonnes, soit 40 % de la production nationale et possède une AOP Châtaigne d’Ardèche. Alors même que le déclin de la production fruitière n’est pas enrayé (châtaigneraies à l’abandon ou vieillissantes, difficulté d’accessibilité…), les transformateurs industriels ardéchois font état d’un manque de production estimé à 2000 tonnes de châtaigne AOP par an pour satisfaire leurs marchés.

 

Suite à une phase test entre 2013 et 2016, un plan de reconquête de la châtaigneraie traditionnelle s’est formalisé, en impliquant l’ensemble des acteurs de la filière et en mobilisant les leviers incitatifs pour développer durablement cette production traditionnelle : partenariat avec les opérateurs économiques, développement de l’AOP, aides à la reconquête des vergers (35 000 ha de châtaigniers pour 5000 ha de vergers entretenus)

 

Ce plan de reconquête comporte plusieurs volets :

  • Des diagnostics individuels proposés aux propriétaires de châtaigneraies, afin de définir le potentiel fruit et/ou bois) de leurs parcelles, et de les orienter vers un projet de réhabilitation et de valorisation,

  • Un accompagnement des démarches collectives de reconquête foncière en faveur de la châtaigneraie traditionnelle fruitière, en appui aux collectivités locales,

  • Un accompagnement des projets de création d’accès et de voies de desserte,

  • L’animation d’un outil SIG, partagé, actualisable, dédié à la thématique « châtaigneraie », qui permet le partage d'informations relatives aux différentes actions menées,

  • Des échanges d’expériences, prospective, innovation, formation sur les pratiques culturales en châtaigneraies et l’impact du changement climatique,

  • Suivi économique de la filière, actions de promotion de l’AOP.

 

Cette animation territoriale et partenariale a permis depuis 2017 d’établir 300 diagnostics de vergers, d’accompagner le montage de 173 dossiers de financement de travaux en vergers (4200 arbres/an élagués, 2 200 arbres plantés/greffés, 19 000 arbres rénovés), de créer 5 pistes pour faciliter la collecte, de proposer une animation foncière sur 15 communes, d’associer 20 nouveaux producteurs dans l’AOP et de valoriser le prix d’achat à la production (1,20 € le kg en 2007, 1,40€ le kg en 2014 ; 1,83 € le kg en 2019). Ce plan de reconquête est toujours actif et devrait se prolonger jusqu’en 2023. IL déploie depuis 2020 un volet "châtaignier bois" en complément du volet "châtaigneraie fruit".

Coût total et montants FEADER :

Sur la période 2016-2022, 516 000 € dont 380 785€ de FEADER (cofinancements Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du plan régional châtaigneraie).

Tous les détails sur :

 

GAL Ardèche³

Inscription newsletter

Suivez-nous sur 

  • Facebook