Tous ambassadeurs de la lutte contre les discriminations

Tous ambassadeurs de la lutte contre les discriminations

Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche

Titre du projet : Tous ambassadeurs de la lutte contre les discriminations

Maître d'ouvrage : Fédération des Œuvres Laïques de l’Ardèche (F.O.L)

La F.O.L Ardèche, échelon départemental de la Ligue de l’enseignement, partenaire privilégié du ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, accompagne depuis de très nombreuses années les établissements scolaires sur des questions liées à la citoyenneté et sur les problématiques rencontrées au sein de la vie scolaire au travers de temps de sensibilisation adaptés, de formations, de pédagogies de détour,... Les élèves sont souvent très concernés par les questions de lutte contre les discriminations, harcèlement… mais aussi démunis. Ils comprennent les dangers et les dérives mais manquent d’outils pour agir contre. C’est pourquoi en 2018-2019, un projet au sein duquel les jeunes puissent créer un outil et apprendre à s’en servir pour sensibiliser leurs pairs, a été imaginé, conjointement avec le collège Bernard de Ventadour et le lycée Vincent d’Indy de Privas. Il semblait important de relier des élèves volontaires d’âges différents, à la fois pour couvrir plus largement la question et aussi pour organiser une prévention le plus tôt possible.

 

Ainsi en 2018-2019, après avoir formé la vingtaine de collégiens et lycéens volontaires à la question des discriminations, il leur a été proposé de réaliser un clip vidéo qui servirait à interpeller leurs camarades ou d’autres citoyens en dehors de l’établissement. Les collégiens ont travaillé en ateliers d’improvisation avec la Compagnie Janvier simultanément aux lycéens qui préparaient le scénario avec la Maison de l’image. Les lycéens sont venus assister à un atelier avec des collégiens et pour la suite des ateliers, nous partagions des captations des ateliers théâtre avec les lycéens afin qu’ils suivent la progression des collégiens et écrivent un scénario sur mesure. A l’inverse, l’équipe de la FOL revenait toujours avec des pistes de scènes ou des prémisses de scénarios auprès des collégiens afin qu’ils s’en inspirent. Le tournage et le calage du montage jusqu’à la version finale s’est fait ensemble.

 

Ce premier film « Cher journal » suit la trame d’un journal intime. Plusieurs voix s’y expriment pour faire état de scènes de discriminations auxquelles elles ont assisté. La fin reste ouverte et interroge en creux : que puis-je faire, comment empêcher ça ?

 

A l’issue du projet, deux séances de travail ont été organisées avec les collégiens et lycéens sur la diffusion du clip vidéo et comment ils allaient l’accompagner : présenter un projet et ses enjeux, exprimer notre engagement au sein de ce projet, susciter et animer le débat autour du clip…

Le clip vidéo a été projeté de nombreuses fois : au cinéma Le Vivarais à Privas et au cinéma Le Navire en amont d’un film sur une thématique proche dans le cadre de la semaine de lutte contre les discriminations en mars 2019, au sein du réseau Les Ecrans en Ardèche dans le cadre des projets pédagogiques menés par la Maison de l’image, au sein des établissements auprès de toutes les classes de 3ème du collège et lors de deux événements au Lycée.

A l’issue du projet, deux séances de travail ont été organisées avec les collégiens et lycéens sur la diffusion du clip vidéo et comment ils allaient l’accompagner : présenter un projet et ses enjeux, exprimer notre engagement au sein de ce projet, susciter et animer le débat autour du clip…

Le clip vidéo a été projeté de nombreuses fois : au cinéma Le Vivarais à Privas et au cinéma Le Navire en amont d’un film sur une thématique proche dans le cadre de la semaine de lutte contre les discriminations en mars 2019, au sein du réseau Les Ecrans en Ardèche dans le cadre des projets pédagogiques menés par la Maison de l’image, au sein des établissements auprès de toutes les classes de 3ème du collège et lors de deux événements au Lycée.

Ce projet a fait l'objet d'une étude de cas en janvier 2021 produite par le GAL Ardèche³ dans le cadre de ses obligations de valorisation auprès de la Région.

Coût total et montants FEADER :

19 170 € dont 5 000€ de FEADER

Ce projet fait partie des projets retenus par les 13-30 ans en 2018.

 

GAL Ardèche³

Inscription newsletter

Suivez-nous sur 

  • Facebook